Translate

Nouveaux bureau / local BONABIO à Rungis

Notre nouveau bureau (voir photo) offre des conditions de travail agréables et propices au réflexes responsables: matériaux, fournitures, consommation cuisine. 

Les étudiants sont sensibles aux produits bio équitables

Partager nos connaissances avec les étudiants, un devoir qui fait partie de notre vision de la RSE. Comme chaque année nous recevons des étudiants hispanophones de Paris, de l'Université la Sorbonne Paris IV, avec leur Professeur Mme. Yael Vuilleminroy. Sensibiliser la génération "millenials" aux produits bio équitables est un plaisir! Notre responsabilité est d'être concret et réalliste car le travail n'est pas facil.

Bien être au travail: la qualité du sommeil



Bien dormir, quel doux rêve pour un grand nombre de Français ! Une vingtaine de millions de nos concitoyens souffrent d’un mauvais sommeil... Selon la dernière enquête de l’INSV,
près d’un tiers des Français déclarent souffrir des troubles du sommeil

2017 et le "business responsable" avec les ODD

Lors de la réunion de Davos le 17 janvier 2017, les entreprises sont unanimes. Les Objectifs du Développement Durable (ODD) sont une réalité. Un bon rapport à jour: http://report.businesscommission.org
/uploads/French.pdf
"Le business responsable". Un appel à l'action des chef d'entreprises, des cadres, des syndicats professionnels. "L'entreprise comme espace d'engagement" dit Diego Garcia.

Monde: empreinte social en 2016

Les droits des travailleurs en danger: 2016 est la "pire année en termes d’atteintes à la liberté d’expression et à la démocratie", affirme la Confédération syndicale internationale (CSI) dans son dernier rapport sur l’état des droits des travailleurs dans le monde. Elle constate l'affaiblissement de ces droits dans la plupart des régions. Voir graphique à gauche.

L'empreinte sociale en interne

La qualité de vie au travail ( QVT ), une démarche innovante qui peine à s'imposer ... à mi-chemin entre l'humain et l'économique. La QVT est un concept global, constituant une politique qui s'applique à l'organisation du travail tous les jours. Bonabio à changé le type de bureaux à Rungis -voir photo-: on alterne le travail assis-débout (bureau "Bekant" 599€) pour une meilleure santé.

L'importance de pouvoir communiquer avec des étudiants

Des étudiants universitaires Master 2 chez nous, le 19.02.2015
Comme chaque année nous recevons des étudiants universitaires, cette fois du "Master 2 Entreprises et Echanges Internationaux" de l'Université la Sorbonne Paris IV, avec leur Professeur Mme. Yael Vuilleminroy. Le sujet: le commerce de produits bio et bio-équitables. Nous sommes heureux de pouvoir être utiles à la formation de futurs cadres, les sensibiliser à notre démarche bio-équitable.

Reporting ESG; et si on mesurait mieux?

LE REPORTING Extra financier 

Mesurer la performance environnementale, sociale et de gouvernance (ESG) de l’entreprise par des indicateurs, c’est le but du reporting extra-financier. C’est un pas de plus vers la transparence. Mais la profusion des données collectées peut vite transformer l’exercice en usine à gaz. Les petites et moyennes entreprises en font l’amère expérience. Il est nécessaire de trouver des indicateurs plus pertinents.

RSE: attention l'importation des pays d'Asie

imagesSalaire décent versus salaire vital. Recevoir un salaire vital en contrepartie de son travail est un droit humain fondamental. Pourtant, très peu d’entreprises prennent des mesures concrètes pour s’assurer qu’un tel salaire soit effectivement payé aux travailleurs de leur filière d’approvisionnement. C’est particulièrement vrai en Asie, où les écarts peuvent aller de 1 à 5.

Le congé solidaire: comment s'engager?



Etre utile aux autres peut prendre différentes formes. Que ce soit près de chez soi ou dans une partie du monde, l’objectif reste le même: apporter son soutien aux populations vulnérables. Planète Urgence propose des missions dans le cadre du Congé Solidaire, en individuel ou avec le soutien de son entreprise. Le point avec Christine Roucher-Hinfray, directrice générale de cette organisation.  

Bonabio et le programme national "CERPET"

Dans le cadre de notre activité économique nous partageons nos connaissances professionnelles avec l'Education Nationale. Chaque année nous échangeons avec le centre d'études CERPET via la SEMMARIS-Rungis. Le CERPET rapproche les entreprises choisis du marché de Rungis et l'éducation nationale.
http://www.education.gouv.fr/cid3860/le-cerpet-centre-d-etudes-et-de-ressources.html

Lutter contre le gaspillage alimentaire!

Le gaspillage prend de l'allure. Chaque année nous jetons 1300 millions de tonnes de nourriture, un tiers de la production mondiale! Imaginons: 143.000 tours Eiffel, ou bien une montagne de 10 000 milliards de bananes... Et ceci avec 840 millions de personnes avec faim chronique, et beaucoup d'autres millions victimes de malnutrition.

5 éco-attitudes nécessaires au bureau


1. Modérer la température à l’intérieur du bureau selon les saisons et surtout en hiver s'habituer à 18°C. 2. Optimiser les trajets du domicile au travail avec des déplacements à pied où à vélo -pour votre santé physique-, les transports en commun, le covoiturage ou en voiture hybride/électrique.

Avenir urbain & nourriture de proximité


Notre planète sans pétrole, habitée par 9 000 000 000 d'habitants en 2050 pose la question des solutions pour nourrir une population concentrée dans les villes. Commerçants, urbanistes, architectes et designers doivent réfléchir et concevoir les fermes "en ville" du futur. 

Le cas d'école: la ferme container du designer Damien Chivialle.

Faites attention au "green washing"

Le greenwashing est l'opportunité des entreprises de communiquer sur l'écologie et la responsabilité sociétale par le biais des simples mots, et non pas par les attitudes qui conduisent véritablement au progrès de manière graduelle et certaine. Ce blog voudrait vous sensibiliser à l'importance du véritable développement durable dans les bureaux, et les enjeux importants qui dépendent de nos actions.

RSE et formation en entreprise

RSE (responsabilité sociétale des entreprises) & les outils de sensibilisation des entreprises: E-learning, conférences, formations, concours, forums ou encore théâtre sur mesure, les possibilités ne manquent pas pour parler de RSE à des collaborateurs. Responsabilité ou responsabilisation ? Sociétale ou Sociale ? Entreprise ou Environnement? La signification du sigle RSE est encore loin d’être comprise au sein des entreprises. Qu’elles soient grandes ou petites, privées ou publiques, ces dernières ont encore un long chemin à faire pour expliquer à leurs collaborateurs ce qu’est la Responsabilité Sociale des Entreprises, et en quoi elle concerne toute la société, du plus haut au plus bas niveau.

Rencontre avec Nathalie Kosciusco-Morizet

Madame Kosciusco-Morizet, ex Ministre de l'Ecologie et le Développement Durable, et Diego Garcia sur le stand de l'Agence Bio pendant le Salon de l'Agriculture 2011. Notre engagement pour le développement durable et la RSE (responsabilité sociétale des entreprises) est nos priorité à court et long terme.

Réduire notre consommation électrique

Nous suivons 3 règles simples: 1) je m’absente : j’éteins. 2) je place mon bureau perpendiculairement à la fenêtre pour bénéficier au mieux de la lumière naturelle et éviter l’éclairage artificiel. 3) je remplace toutes mes lampes (à incandescence) par des lampes basse consommation. Je m’absente : j’éteins.
A savoir: a) le mode veille des ordinateurs est économique, mais utilise encore environ 30% d'énergie, vaux mieux arrêter l'ordinateur autant que possible. b) une imprimante à jet d'encre consomme 5 fois moins qu'une imprimante laser. c) pour la reproduction de grandes quantités des documents, une photocopieuse consomme moins d'énergie.

Etudier le cycle de vie de chaque produit

La fin de vie d’un produit est l’étape ultime où une fois hors d’usage, il devient un déchet. Le fait que le produit soit recyclé et valorisé ou non, modifie le bilan écologique de chaque produit. L’impact environnemental d’un bien est la somme des impacts qui ont lieu à toutes les étapes de son cycle de vie et pas seulement la conséquence de la simple utilisation que nous en avons fait. Choisir l’origine d’un produit et son mode de fabrication, l’utiliser comme il convient et permettre sa valorisation ou son traitement après usage sont autant d'atouts pour préserver la vie de notre jolie planète bleue.

4 R en action: Réduire, Reutiliser, Réparer, Recycler

Face à la sur-consommation, citoyens et entreprises doivent changer leurs habitudes. Au niveau de notre bureau nous agissons:
1) Réduction des besoins en matières par l'économie circulaire (réduire, réutiliser, recycler, réutiliser). L'usage responsable de notre papier, le 1er de nos consommables, est important: il est de "qualité supérieure 100% recyclé, et 100% blanchi sans chlore" (vendeur Bruneau 4,35 la ramette). Aussi nous conseillons à la fin de nos messages email: "EVITONS D'IMPRIMER des emails. Si c'est nécessaire, utilisez du papier 100% recyclé, du papier déjà imprimé ou du papier blanchi sans chlore (TCF): économisons de l'eau, de l'énergie et nos ressources forestières".
2) Substitution de ressources renouvelables à échelle humaine et non polluantes, grâce aux nouveaux matériaux issus de la photosynthèse (biomatériaux, agromatériaux): ex. nos filtres à café constitués de fibres végétales non blanchis.
3) Tri aux bureau: déchets organiques, papier-carton, bouteilles verre.
4) Réutiliser le plus possible, à l'ère du tout jetable. Il suffit parfois de peu pour donner une nouvelle vie à tout objet.

Nos boissons chaudes au bureau

L'un des piliers les plus importants du développement durable est la biodiversité. Il faut agir pour la biodiversité dans la nature. A chaque niveau de nos consommations ils faut aussi s’obliger de varier les ingrédients. Au bureau, nos boissons bio de tous les jours sont l'eau du robinet, le café arabica, le thé noir, le thé vert, le thé rooibos, les tisanes ayurvédiques, et notre préféré du matin, le maté, seul ou bien aromatisé au citron, à la menthe, aux herbes, à l'anis. Nous favorisons les emballages issues de l'éco-conception ou bien des

Quels gobelets, verre ou tasses au bureau?

Il vaudrait mieux exclure les couverts/verres/tasses d'une seule utilisation afin de bien suivre le concepte de consommation circulaire: réduire, re-utiliser, recycler. Pour nos boissons nous avons des tasses-thermos (voir photo) pour garder nos boissons chaudes pendant 3 à 4 heures. Le liquide lave vaisselle écologique est facile à trouver dans le commerce en France.

Trop de consommation d'électricité

En 2006, les bureaux (privés et publics confondus) représentaient en France environ 189 millions de m2. La consommation moyenne d'énergie primaire d'un immeuble de bureaux avoisine les 280 kWh ep / m2 / an - ce qui correspond à la classe E sur l'étiquette énergie bâtiment. Pour connaître votre niveau de performance énergétique, vous pouvez demander un DPE volontaire. Plus de renseignements: www.ademe.fr/batiment.

L'importance des trajets domicile/travail

Les trajets domicile/travail représentent 30 % de l’usage des transports routiers. Les transports représentent à eux seuls 57 % de la consommation mondiale de pétrole. La distance moyenne parcourue chaque année en France, pour se rendre sur son lieu de travail, est de 6600km, soit 1413kg de CO²/personne (la distance Paris-Chicago....). Le premier poste d'émission de gaz à effet de serre des entreprises de bureau n'est, en général, ni le chauffage ni la bureautique. Ce sont les déplacements professionnels et les liaisons domicile - travail. Les trois quarts des déplacements professionnels et des trajets domicile- travail se font en voiture, avec un taux d'occupation proche de 1. Toutes les idées transport éco-responsable à mettre en œuvre sont a étudier! A Paris le vélib et les transports en commun doivent être privilégiés!

Mesurer la climatisation au bureau


L'énergie moyenne nécessaire pour chauffer une personne au bureau en France est de 141 kWh (soit 25 kg de CO2) par an par m². Nous avons baissé la température de 2°C en hiver, nous n'avons pas d'air conditionné en été, et ceci nous permet d'arriver en 2013 à une consommation de 39kWh/an/m², soit presque un quart de la moyenne en France soit seulement 6,91 kg d'équivalent CO²/m²/an.